Mes adresses resto, Paris

[Restaurant] Ratapoil, Bistronomie – Paris 10

9 mars 2016

RATAPOIL DU FAUBOURG
#Bistronomie

Edit : le restaurant Ratapoil a été remplacé par Little Mana

Changement de décor pour Jérôme Aubert, qui, après une carrière dans le milieu du cinéma où il organisait des festivals, pose ses valises en 2014 dans la déjà très gourmande rue du faubourg Poissonnière.
Dans ce très joli restaurant à la décoration soignée, il nous propose une carte qui fait la part belle aux produits de saison, à accompagner avec un des vins naturels qu’il a sélectionné.
A 5 autour de la table ce soir là, nous avons pu découvrir la quasi totalité de leur carte ; un défilé d’assiettes qui m’ont toutes complètement séduite.
Et puisque la carte change tous les jours, cela me donne donc un bon prétexte pour revenir très vite.

La cantine branchée de Jérôme Aubert. On y goûte une cuisine fine réalisée avec des produits de qualité, sélectionnés en fonction des saisons.

L’addition pour 5 personnes : 17 petites assiettes, 1 grande assiette, 1 magnum de vin = 270 €

Ratapoil 1

Ratapoil 2Gravelax de Saumon, pomme de terre Charlotte et crème au citron.
Cette entrée est une parfaite mise en bouche, toute en fraîcheur.

 

Ratapoil 3Goujonnette de merlan, panure de sésame et salsifis.
Rien à redire.

 

Ratapoil 4Tartare de bœuf à la cacahuète, citronnelle, gingembre et basilic.
Simple et efficace ; bœuf et cacahuète, ça match !

 

Ratapoil 5Velouté de butternut, œuf parfait et croûtons à l’ail.
Un plat réconfortant avec un parfait équilibre entre fondant et croquant.

 

Ratapoil 7Couteaux au four, piment d’Espelette et chorizo.
Si vous ne vous blesserez pas avec ces couteaux là, attention aux bouches sensibles ; le chorizo est ici en version piquante !

 

Ratapoil 8Amandes de mer cru, à l’orange et gratinée au beurre d’ail.
Là il faut vraiment être un inconditionnel des fruits de mer (mon cas) pour réussir à manger ces grosses amandes crues. Ça mastique sévère, mais au final c’est plutôt goûteux.

 

Ratapoil 6Jarretons confits à la bière et aux pommes, écrasé de pomme de terre et pousses.
Je n’ai pas goûté, mais l’assiette est repartie vide, j’en conclu que ça a plu 😉

 

Ratapoil 9Crème italienne à la burrata, miel à la mangue de Madagascar.
Mousseuse et aérienne cette burrata version sucrée est un joli moyen de terminer son repas tout en douceur.

 

Ratpoil 11Riz au lait crémeux à la praline rose.
Joliment réalisé, même si pour moi le goût du lait est trop marqué (bon ceci dit, je n’aime pas le lait donc je ne suis clairement pas très objective).

 

Ratapoil 10Crème au chocolat intense, caramel au beurre salé, crème fouettée à la fève tonka.
Mordus de chocolat, vous allez fondre pour cette crème toute en délicatesse.

 

Ratapoil 12Nous avons accompagné ce repas d’un beaujolais nature que nous avons tous beaucoup aimé.

Les prix : 10€ les petites assiettes, 23-32€ les grandes assiettes

On aime : la carte qui change tous les jours en fonction des produits de saison et de l’humeur du chef, la possibilité de piocher plusieurs petits plats.

On aime moins : le nombre de références de vins que je trouve légèrement trop faible d’autant plus quand il manque celle que vous avez choisi.

RATAPOIL DU FAUBOURG
72 rue du Faubourg Poissonnière, 75010 Paris
01.42.46.30.53
Métro : Poissonnière (L 7)
Ouvert du lundi au samedi, midi et soir (sauf samedi midi)
Page Facebook
Site Internet

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply